Windows of the world

Beigbeder a fait le buzz ces derniers jours au sujet de l’internet saymal et saypabien parce que c’est plein de méchants qui sont vilains… en gros.

L’occasion de reparler de Windows of the world, fichtrement bien. Oui, OK, c’est rare que je conseille de romans de pag, mais là, je dois dire que j’ai bien accroché.

Facebooktwitterlinkedinmailby feather

Beigbeder a fait le buzz ces derniers jours au sujet de l’internet saymal et saypabien parce que c’est plein de méchants qui sont vilains… en gros.

L’occasion de reparler de Windows of the world, fichtrement bien. Oui, OK, c’est rare que je conseille de romans de pag, mais là, je dois dire que j’ai bien accroché.

c’est une petite perle !

Une perle parce qu’on rit, une perle parce qu’on pleure, une perle parce que l’auteur nous balade tout le long dse ce bouquin d’un sentiment à un autre en même temps que l’on gravit les étages du world trade center avec un groupe de personnes coincées en plein attentat du 11 septembre… que l’on vit minute par minutes à travers de très courts épsodes écrits comme des nouvelles.

Et puis il y a ce môme. Celui qui croit que son père à de super pouvoirs pour sortir tout le monde de là vivant… craquant.

Ce livre, c’est aussi une confession où l’auteur ne manque jamais d’émotion ni d’auto-dérision puisque es épisodes sont entrecoupés de passages de sa vie et de cogitations toutes personnelles. (Gallimard, 2003)

Finalement, c’est bien dommage que quelqu’un d’aussi brillant et qui arrive si bien à jouer avec les mots en arrive à tenir des propos aussi ridicules que ceux rapportés par Numérama.

This post has already been read 1316 times!

twitterlinkedinby feather

Auteur : Ju

Manager en sécurité informatique, je travaille sur le secteur depuis plusieurs années après une reconversion réussie suite à 12 annés dans le journalisme. J'adore la recherche, Je suis certifiée Iso/CEI 27001 Lead Auditeur (PECB) – ISLA1006895-2015-09. Parfois, je donne des cours et des conférences, et j’ai eu deux livres publiés par un éditeur… il y a fort longtemps.

Une réflexion sur « Windows of the world »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *