Violences faites aux femmes, des avocats parisiens se mobilisent

Le 21 novembre, le barreau de Paris met au service des femmes victimes de violences sa permanence téléphonique d’aide aux victimes d’infractions pénales, fonctionnant toute l’année en partenariat avec le conseil départemental d’accès au droit.

Le 21 novembre, le barreau de Paris met au service des femmes victimes de violences sa permanence téléphonique d’aide aux victimes d’infractions pénales, fonctionnant toute l’année en partenariat avec le conseil départemental d’accès au droit.

Continuer la lecture de « Violences faites aux femmes, des avocats parisiens se mobilisent »

Homophobie, Racisme, Sexisme, Pauvreté, Mélanchon et Internet… Les liens du dimanche #5

Déjà qu’à Sète, on avait une réputation de semi-consanguins, là, le maire François Commeinhes nous enfonce encore plus en employant le terme « gay femmelle » pour parler des lesbiennes. Il s’excuse, mais le mal est fait.

Continuer la lecture de « Homophobie, Racisme, Sexisme, Pauvreté, Mélanchon et Internet… Les liens du dimanche #5 »

Lunar Park

Ce livre commence comme une autobiographie toute simple où l’auteur nous raconte son adolescence alors que le succès lui tombait dessus.

Ses amis de fac découvrent des drogues ou sortent avec des filles, lui a déjà un appartement gigantesque et y donne des fêtes non stop entouré de stars : des soirées de débauche à la « sex, drugs and Rock’n’Roll. » Il en tombe quelques une au passage. On retrouve ici l’esprit d’American Psycho, les lieux qu’il faisait fréquenter à Patrick Bateman à l’instar du Nell’s, l’immeuble habité par Tom Cruise et tout l’univers ses nouveaux riches américains de la fin des années 80.

Continuer la lecture de « Lunar Park »

Les anges nont rien dans les poches

Les anges n’ont rien dans les poches est un « road book »qui nous fait partager quelques jours de la vie de l’auteur, Dan Fante, alias Bruno Dante puisqu’il s’agit d’un roman autobiographique.

Dan Fante reprend les vieilles combines de papa qui lui, s’appelait Bandini dans ses livres autobiographiques « Demande à la poussière », par exemple, avant d’écrire « Pleins de vie » où le personnage porte ouvertement son nom.

Continuer la lecture de « Les anges nont rien dans les poches »

L’argent bloqué des dictatures arabes

Selon une dépêche AFP tombée dans l’après-midi, environ un milliard de francs suisses (CHF), soit 800 millions d’euros, sont bloqués en Suisse depuis les révolutions.

Un haut responsable du ministère des affaires étrangères a fait le décompte. Les banques de Genève détiendraient :

– 700 millions de CHF appartenant à l’Egypte, soit 560 millions d’euros.

– 60 millions CHF pour la Tunisie, soit 48 millions d’euros.

– 100 millions CHF, soit 80 millions d’euros pour la Libye.

– 100 millions CHF, soit 80 millions d’euros aussi, pour la Syrie.

Continuer la lecture de « L’argent bloqué des dictatures arabes »

Pleins de vie

Un livre qui commence par « c’était une grande maison parce que nous étions des gens avec de grands projets » ne peut foncièrement pas être mauvais… c’est tellement simple et limpide, facile à lire.

Ce bouquin raconte quelques semaines dans la vie d’une famille : un homme, une femme, un bébé à naître et un grand père un peu ours ais pas méchant pour deux sous.

Continuer la lecture de « Pleins de vie »

Un Syrien

Quelqu’un a des nouvelles ?

Non, biensûr que non. Pas plus que moi, en fait.

Oui mais…

Avoir peur. Et si… ?

Au début de l’OP Syria, on avait un Syrien qui venait souvent, quasi tous les jours en fait. Très actif dans sa révolution, un jour en manifestation, un autre connecté pour apprendre à se protéger.

Il gravait des CD pour ses amis, leur permettant d’installer quelque logiciel permettant de communiquer de manière plus safe. Il passait ses examens, Homs s’embrasait, Alep n’étant pas la fournaise qu’elle est aujourd’hui.

Continuer la lecture de « Un Syrien »

Androïd, patrimoine, Syrie… Les liens du dimanche #3

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Vladimir Poutine, peu souriant dirigeant qui soutient le pouvoir Syrien. Vladimir soutient donc aussi la destruction du patrimoine archéologique de la ville d’Alep, dont nous parle ici l’AFP. Je me souviens de ce souk dans lequel je m’étais perdue, mais surtout du musée d’Alep, un des plus sympas qu’il m’ait été donné de visiter. Riche, très riche.

Continuer la lecture de « Androïd, patrimoine, Syrie… Les liens du dimanche #3 »