A Bahreïn, on met les médecins en prison

Facebooktwitterlinkedinmailby feather

Un tribunal bahreïni a condamné ce mercredi 23 médecins à trois mois de prison chacun à cause de leur participation au mouvement de contestation de février et mars 2011. Le monde arabe se soulevait, Bahreïn aussi mais la place de la Perle se trouvait bien loin des caméras.

Le peuple de ce royaume, a majorité Chiite, est dirigé par une monarchie Sunnite. Les manifestants réclamaient, entre autres, un changement de régime, comme l’Egypte ou la Tunisie, mais pour choisir une une monarchie constitutionnelle. Le Bahreïn, tu l’aimes ou tu laisses tomber la nationalité, c’est un peu le nouveau créneau du pouvoir en place.

Alors ils ont manifesté sans qu’on en parle… Et qui dit manifestations, dit blessés. Et c’est là que nos 23 médecins interviennent… et ne font que leur travail. Ce serait trop simple, Amnesty International ne cesse de pointer du doigt le durcissement de la répression.

Nos 23 héros avaient comparu l’an dernier devant un tribunal d’exception sous le régime de l’état d’urgence, en vigueur pendant trois mois à Bahreïn après la répression de la contestation. Leur affaire a été ensuite renvoyée devant le tribunal pénal.

Le procureur général, de son petit nom  Abderrahaman al-Sayyed, a ajouté dans un communiqué que les 23 condamnés avaient été laissés en liberté contre une caution de 200 dinars (527 dollars) et qu’ils pourraient même faire appel de ce jugement.

S’il essaie de faire passer la justice de ce petit pays dictatorial pour sympa, juste avec cette histoire de caution et d’appel… C’est un peu raté, non ? Et puis visiblement, ça ne fonctionne pas.  Le 1er octobre dernier, la Cour de cassation de Bahreïn a confirmé des peines de prison d’un mois à 5 ans pour neuf autres médecins et membres du personnel médical, faisant partie d’un groupe de 20 employés de l’hôpital public Salmaniya de Manama.

Opposants déchus de leur nationalité, médecins coupable de faire leur métier et répression à tout va… Il serait peut-être temps qu’on regarde ça de plus près, non ?

This post has already been read 1683 times!

twitterlinkedinby feather

Auteur : Ju

Manager en sécurité informatique, je travaille sur le secteur depuis plusieurs années après une reconversion réussie suite à 12 annés dans le journalisme. J'adore la recherche, Je suis certifiée Iso/CEI 27001 Lead Auditeur (PECB) – ISLA1006895-2015-09. Parfois, je donne des cours et des conférences, et j’ai eu deux livres publiés par un éditeur… il y a fort longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *