la journée du chiotte

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale du chiotte ! Sisi, pour de vrai, lecteur, et c’est une madame très sérieuse de l’ONU qui a lancé ça la semaine dernière. L’occasion de se faire plaisir…

Dans une dépêche AFP intitulée « des toilettes pour tous pour lutter contre l’inégalité » et datée du 16 novembre dernier, il est même précisé que :

L’élimination des inégalités peut commencer à « l’endroit où l’on s’y attend le moins, les toilettes », a déclaré vendredi à Genève la Rapporteure spéciale de l’ONU chargée de l’eau potable et de l’accès sanitaire, Mme Catarina de Albuquerque, à l’occasion de la journée mondiale des toilettes.

Continuer la lecture de « la journée du chiotte »

Iran, Internet, droits d’auteur, journalisme, corruption, hacking, NASA… Les liens du dimanche #7

Welcome in your world !

Cette semaine, on rappelle qu’un blogueur est mort en prison en Iran. Plutôt mourir que de se la fermer, disait-il, Sattar Beheshti aura tenu ses idéaux jusqu’au bout. L’Iran, qui est connu aussi pour sa censure d’Internet. Mais il n’y a malheureusement pas qu’eux. En Australie, on s’apprête à censurer les sites qui ne conviennent pas à Interpol… ça commence comme ça…

« La capacité à partager des idées, une culture et un savoir, sans autorisation ni traçabilité, fait partie des fondements de l’Internet. »

Continuer la lecture de « Iran, Internet, droits d’auteur, journalisme, corruption, hacking, NASA… Les liens du dimanche #7 »

Les hommes qui n’aimaient pas les femmes, Millenium tome 1

Premier tome de la trilogie Millenium.  On part le l’histoire d’un journaliste phare d’un canard économique qui se retrouve embrigadé, lors d’une pause professionnelle, à mener l’enquête sur la sombre histoire d’une grande famille. Pour les besoins de l’enquête, il rencontre une jeune hackeuse. Tous les oppose, lui le quinca à la vie bien rangée et elle, la gosse à problème pas vraiment sûre de ses orientations sexuelles.

Continuer la lecture de « Les hommes qui n’aimaient pas les femmes, Millenium tome 1 »

RSF, surveillance, #InfoSec, Azerbaïdjan, presse, égalité… Les liens du dimanche #6

Cette semaine, sur ta planète, l’asso RSF est montée au créneau cette semaine pour bien expliquer à nos députés européens, les belles merdes que sont ces produits de surveillance du Net. Dans le même temps, l’Union Européenne met en place un projet « Clean it » visant à rassembler les acteurs d’Internet pour supprimer tout contenu pouvant inciter à des activités terroristes. En gros, censurer…

Continuer la lecture de « RSF, surveillance, #InfoSec, Azerbaïdjan, presse, égalité… Les liens du dimanche #6 »

Le gommage Do It Yourself

Bien des années plus tard, ça m’a fait tilt lorsque j’ai vu du café en train de sécher sur une grande planche. En fait, il servait à mélanger au savon de quelque réparateur de vélo qui pouvait ainsi recréer ces produits pour mécanos à bas prix et en recyclant du café qui avait déjà servi à remplir quelques tasses… Mais pourquoi donc ne pas s’en servir aussi comme gommage, puisqu’il s’agit de a même chose ?
J’ai essayé et j’ai converti autour de moi !

Oui, lecteur, tu es sur un blog de fille…. Ça m’arrive trois fois par an, il me manquait la dernière.

Donc, le gommage, comme tu le sais, ça coûte la peau de mes petites fesses roses quand tu en achètes dans le commerce… alors tu n’en n’achètes pas. Une fois, on m’avait fait la réflexion que finalement, ces petites billes avec lesquelles on se purifie la face ressemblent étrangement à celles qui se trouvent dans les produits avec lesquels les mécanos se lavent les mains.

Et puis cette remarque s’est envolée…

Continuer la lecture de « Le gommage Do It Yourself »

La Syrie, un an plus tôt

Je me souviens de la première fois que je suis allée en Syrie. Printemps 2010, un an avant la révolution. Je n’avais que peu de background sur la culture moyen-orientale, je venais d’arriver au Caire, quelques mois auparavant.

Les gens vous suivaient dans la rue, c’était comme ça, normal, et on s’y faisait vite. Je croyais naïvement qu’il s’agissait de quelques excités du bulbe, comme en Eypte qui s’amusaient à suivre des nanas, encore mieux lorsqu’elles étaient occidentales.

Je me souviens de la première fois que je suis allée en Syrie. Printemps 2010, un an avant la révolution. Je n’avais que peu de background sur la culture moyen-orientale, je venais d’arriver au Caire, quelques mois auparavant.

Les gens vous suivaient dans la rue, c’était comme ça, normal, et on s’y faisait vite. Je croyais naïvement qu’il s’agissait de quelques excités du bulbe, comme en Eypte qui s’amusaient à suivre des nanas, encore mieux lorsqu’elles étaient occidentales.

Continuer la lecture de « La Syrie, un an plus tôt »

Syrie, aide médiale détournée, quid du camion du WFP ?

Etrange, étrange, que ce couac entourant la disparition supposée de camions du world food program… Une dépêche AFP tombée hier nous apprend qu’entre 90% et 95% de l’aide internationale envoyée au centre du Croissant-Rouge arabe syrien à Damas serait confisquée par le régime de Bachar al-Assad, dixit le docteur Tawfik Chamaa, membre fondateur de l’Union des organisations syriennes de secours médicaux (UOSSM),

Etrange, étrange, que ce couac entourant la disparition supposée de camions du world food program…  Une dépêche AFP tombée hier nous apprend qu’entre 90% et 95% de l’aide internationale envoyée au centre du Croissant-Rouge arabe syrien à Damas serait confisquée par le régime de Bachar al-Assad, dixit le docteur Tawfik Chamaa, membre fondateur de l’Union des organisations syriennes de secours médicaux (UOSSM), qui s’est exprimé à Genève mercredi. Il déclarait aussi :

« Tout soutien au Croissant-Rouge syrien en tant qu’entité officielle, en termes d’argent liquide ou de matériel qui va arriver à Damas, il faut savoir que c’est confisqué par le régime. »

Pire, il accuse l’aide détournée de finalement être destiné à un soutien au régime syrien, en particulier aux soldats.

Le porte-parole de l’UOSSM, qui regroupe 14 organisations de secours de différents pays dont la France, la Turquie, la Suisse et les Etats-Unis, a ainsi lancé un appel aux responsables humanitaires, leur demandant de « veiller à ce que le matériel et les produits » distribués arrivent véritablement « à la population ».

Camions du WFP, info ou intox ?

M. Chamaa a ainsi donné l’exemple de la disparition dans le nord de la Syrie d’un convoi de 11 camions du Programme alimentaire mondial (PAM), dont l’aide est habituellement distribuée par le Croissant-Rouge arabe syrien. Information toutefois non confirmé parle World food Program, le dernier article en ligne relatant le départ de camions.

Effet d’annonce ? « Je pense qu’il n’y a absolument pas de confiscation », estime pour sa part, une porte-parole du PAM à Genève, Elisabeth Byrs. L’organisation est d’alleurs habituée, en cas de problème de ce type, à médiatiser la situation. « Il y a un monitoring qui est fait, même dans des endroits qui sont les plus touchés », a-t-elle ajouté, apportant sa « confiance » au Croissant-Rouge arabe syrien.

Par contre, là où je rejoins M. Chamaa, c’est sur l’ouverture de couloirs aux ONG pour travailler librement dans le pays… Il y a urgence.

 « Si on doit donner une priorité maintenant, indépendamment de l’issue politique de la crise », alors il faut « ouvrir des accès à un approvisonnement humanitaire, à l’intérieur, directement, via des organisations bien reconnues, implantées et en contact avec la population »

(avec AFP)

Lisez aussi l’appel de MDM

Des souris et des hommes, Steinbeck

Petite déception…

J’ai trop entendu de bonnes choses sur ce livre pour l’ouvrir sans appréhension.  L’histoire banale d’un gars un peu demeuré, coatché et protégé par une ami de sa vielle tante, qui passent de ville en ville, de ferme en ferme pour mendier du travail à gauche à droire… Jusqu’à ce que le plus jeune face une  bêtise.

Continuer la lecture de « Des souris et des hommes, Steinbeck »

OPSEC et le langage écrit… ou la faille de sécurité entre la chaise et le clavier

J’ai lu, il y a quelques jours, un billet de TomChop qui m’a bien fait cogiter et reprend de manière très simple, certains des principaux risques en terme de sécurité informatique, entre sécu pure et social Engineering. Il m’a permis de le traduire et de vous le poster ici. Bonne lecture.

 J’ai récemment eu le plaisir de parcourir les diapositives d’une présentation de The Grugq(EN) appelé OPSEC pour les hackers(EN). Comme vous l’aurez deviné, le thème principal est la sécurité opérationnelle(EN). La sécurité opérationnelle, la sécurité des opérations, l’OPSEC… c’est tout sur les mesures qu’on prend pour s’assurer que ses actions (ou inactions) ne laissent pas fuiter certaines informations (utiles) à un adversaire éventuel. Certains l’appellent la paranoïa, d’autres l’appellent… OPSEC.

Continuer la lecture de « OPSEC et le langage écrit… ou la faille de sécurité entre la chaise et le clavier »

Hellocoton réinvente le féminisme (ou pas)

Je viens de m’inscrire sur cette plateforme, plus pour suivre les blogs des copines, je l’avoue… je me suis donc mise à faire tourner quelques billets de blog…. Il s’agit d’un réseau social où tu plussoies des billets de blog, lit un peu ce qu’il se passe à gauche à droite, le tout avec un design assez féminin puisque c’est aussi le but, un réseau social de filles.

Jusqu’à ce que je découvre qu’on peut aussi tagguer ses liens, sisi, ma bonne dame. Me voilà donc toute contente de découvrir un nouvel outil alors je clique et là…

Hmm… éducation ! Oui, c’est vrai, on pourrait en parler pas mal sur Sete’ici… hmm… ya pas ! par contre, on peut parler de famille, mariage et maternité, ce qui est vrachement important quand on est une fille, non ?

Bricolage ? Hacking ? Internet ? réseaux ? Ces petits mots avec lesquels je pourrais taguer mes billets… tout est rangé sous le mot « technique ». Vous savez, ces trucs barbare où il faut parfois utiliser un tournevis.

Bon, ne nous arrêtons pas à de telles considérations, je veux croire en hellocoton !

Politique !

Voilà un mot qu’il est bien. Parce que oui, une femme, ça parle politique, société, ça pense à l’avenir, ça paie des impots et ça aime savoir pourquoi, ça réfléchit, ça cogite… et bien non ; J’ai bien cherché entre « vide dressing » et « nails art » (d’autres grands thèmes de société), je n’ai pas trouvé. Choux blanc.

Par contre, il y a un tag « humeur » dans lequel on case « les chats saymal et saypasbien » et « les gateaux ça fait grossir, saymal » on pourrait peut être y rajouter « la gauche j’aime pas » ou « la droite saymal ». Voila donc ! quand la femme prend une position politique, ce serait parce qu’elle est de mauvaise humeur ? A moins que la politique soit casée sous « technique » avec les autres trucs de garçons ?

« info » ou « actu » n’y est pas non plus… on, une femme, ça ne s’informe pas, voyons.

En tout cas, chez hellocoton, on donne une image de la femme qui se rapproche plus de celle des années 1960 que de la femme d’aujourd’hui. Tristesse. Sérieux, les gens, ça ne vous dirait pas de rajouter des rubriques ?