Déprogrammer l’obsolescence #DIY

Je voulais titrer « réparer son alim tout seul comme un grand, » surtout que la panne n’était visiblement pas prévue par le constructeur, mais une fois n’est pas coutume, le DIY c’est bien, mettons-le donc en valeur.

Facebooktwitterlinkedinmailby feather

Je voulais titrer « réparer son alim tout seul comme un grand, » surtout que la panne n’était visiblement pas prévue par le constructeur, mais une fois n’est pas coutume, le DIY c’est bien, mettons-le donc en valeur.

La vieille alim de votre PC qui, vous ne savez pas pourquoi, vous lâche une veille de jour férié alors que vous avez très-beaucoup besoin de travailler et pas envie de passer les trois prochains jours sans ordinateur, c’est un peu déjà arrivé à tout le monde.

On se sert des dernières minutes de batterie pour trouver un revendeur dans l’urgence et l’affaire est pliée en quelques heures. Sauf que… Sauf que l’alim, vous en êtes convaincu, est réparable.

Dans mon cas, il s’agissait du « petit » fil reliant le chargeur à l’ordinateur, qui déconnait. Un faux contact. Comment s’en apercevoir ? Quelques jours avant, le chargeur donnait des premiers signes de faiblesses puisqu’il fallait bouger parfois un peu le fil pour que cela fonctionne, que la loupiote s’allume et que surtout l’électricité fasse son chemin entre la prise et mon ordinateur.

Un faux contact, ça se répare, alors passons à le pratique !

Il m’a fallu un bon coup de main pour arriver à ouvrir le boîtier soudé (merci Dotux), on s’est relayés et on a réussi à te monter ici ce qu’il y a dans ton chargeur.

IMG262

Prise de tension, diagnostic, c’est bien un faux contact. La suite des opérations se déroule alors que tout est débranché, tu comprends aisément pourquoi.

– Il faut donc couper le fil et enlever les morceaux (mal) soudés sur le circuit. Attention, c’est chaud ! attraper les petits bouts avec une pince est une bonne chose, mai c’est moins facile de tirer le morceau… Du moins dans ma pratique.

– Seconde étape, séparer le positif du négatif après avoir dénudé les fils sur environ 5cm.

– Grâce à de la gaine thermorétractable, isolez vos fils pour ne laisser sortir que les deux bouts qui iront se caler dans le circuit imprimé. Attention de ne pas inverser les polarités, sinon, il faudra tout recommencer. La bonne idée peut être d’utiliser de la gaine thermorétractable de deux couleurs pour ne pas se mélanger les pinceaux.

IMG264

– Tu es maintenant prêt à souder (sans faire des pâtés, hein…), puis à refermer et coller le boîtier, condition obligatoire pour ne pas prendre le jus, avant de tester si tout fonctionne.

Ca peut être pas mal, si vous vous lancez dans la bricole d’être accompagné, pour ce genre de choses. On touche à l’électricité, donc ça peut vite sentir mauvais.

IMG297

  • Les liens qui vont bien

C’est quoi l’obsolescence programmée ?
A voir, le docu d’Arte sur la question.

This post has already been read 1410 times!

twitterlinkedinby feather

Auteur : Ju

Manager en sécurité informatique, je travaille sur le secteur depuis plusieurs années après une reconversion réussie suite à 12 annés dans le journalisme. J'adore la recherche, Je suis certifiée Iso/CEI 27001 Lead Auditeur (PECB) – ISLA1006895-2015-09. Parfois, je donne des cours et des conférences, et j’ai eu deux livres publiés par un éditeur… il y a fort longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *