Quand l’UFC que Choisir tombe dans la comm’ facile

L’UFC que choisir s’attaque à des géants du Net américains qui jouent avec nos données, voire pire. Un joli coup de communication.

Facebooktwitterlinkedinmailby feather

L’UFC que choisir s’attaque à des géants du Net américains qui jouent avec nos données, voire pire. Un joli coup de communication.

L’association des consommateurs met en demeure FB, Google+ et Twitter de modifier leurs CGU parce que là, c’est vraiment, mais vraiment moche, ce qu’ils font avec les données que, pour la plupart, nous leurs donnons sciemment.

Capture du 2013-06-29 11:44:47

Les CGU ?

Les pages qu’on ne lit jamais et où on accepte tout en cliquant parce que c’est bien que c’est gratuit et qu’on va pas nous saouler avec 20 pages de texte. C’est dans les CGU de Skype, par exemple, qu’on peut lire que l’entreprise a le droit de faire des enregistrements à la volée quand elle veut, sans t’en informer.

Revenons-en à notre histoire. Ils ne sont pas totalement débiles, chez UFC que Choisir, ils font même des trucs très bien la plupart du temps, d’où mon interprétation de l’affaire de la mise en demeure comme un joli coup de communication.

Ils savent que ces sites dépendent des lois où sont les sièges sociaux des entreprises, que certains peuvent aussi dépendre des textes des pays où se trouvent leurs serveurs… et pas de la loi française. Ils le savent, et c’est donc sciemment, qu’ils dépensent beaucoup d’argent en courriers pour les mettre en demeure et qu’ils sont prêts à en dépenser beaucoup en frais d’avocat pour aller en justice si les mammouths du Ouaibe ne respectent pas les demandes des fourmis françaises.

En retour, un représentant de FB, cité par 01net rappelle que sa boite est en conformité avec les lois européennes. Plutôt que de lancer de coûteux ultimatums qui ne donneront, on le d’avance, rien du tout, pourquoi ne pas se lancer dans l’éducation au consommateur à ne pas filer leurs données,  à savoir se protéger en ligne ? Ce serait moins coûteux… ça rapporterait peut être moins en termes de communication.

L’association fixe même un ultimatum ! Un certain Marc Z. doit vraiment avoir peur de sortir de chez lui à l’heure qu’il est.

Illustration Flickr/CC/NicolasNova

This post has already been read 1702 times!

twitterlinkedinby feather

Auteur : Ju

Manager en sécurité informatique, je travaille sur le secteur depuis plusieurs années après une reconversion réussie suite à 12 annés dans le journalisme. J'adore la recherche, Je suis certifiée Iso/CEI 27001 Lead Auditeur (PECB) – ISLA1006895-2015-09. Parfois, je donne des cours et des conférences, et j’ai eu deux livres publiés par un éditeur… il y a fort longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *