Les montagnes hallucinées, Lovecraft

Lovecraft aurait pu écrire une super nouvelle, il a préféré en faire un mauvais bouquin. Et c’est dommage, on a tous les éléments de la réussite.

Capture du 2014-02-21 11:39:52

Lovecraft aurait pu écrire une super nouvelle, il a préféré en faire un mauvais bouquin. Et c’est dommage, on a tous les éléments de la réussite.

Continuer la lecture de « Les montagnes hallucinées, Lovecraft »

Sur-information ou sous-information ?

J’ai écouté ce week-end, un peu en retard je l’avoue, cette émission du 14 février qui pose pas mal de bases sur la différence entre apprendre et comprendre et sur comment notre société, se croyant sur-informée, est en fait en déficit d’information.

J’ai écouté ce week-end, un peu en retard je l’avoue, cette émission du 14 février qui pose pas mal de bases sur la différence entre apprendre et comprendre et sur comment notre société, se croyant sur-informée, est en fait en déficit d’information.

Continuer la lecture de « Sur-information ou sous-information ? »

L’effet Snowden a fait de la cybersécurité un défi collectif prioritaire

Les révélations d’Edward Snowden ont provoqué une accélération du marché mondial de la cybersécurité, ainsi que la création de nouveaux outils et de nouveaux métiers. Elles ont aussi dopé la demande des entrepreneurs, et l’implication de leurs collaborateurs.

Les révélations d’Edward Snowden ont provoqué une accélération du marché mondial de la cybersécurité, ainsi que la création de nouveaux outils et de nouveaux métiers. Elles ont aussi dopé la demande des entrepreneurs, et l’implication de leurs collaborateurs.

C’est un e mes articles à lire sur le site de La Tribune

Continuer la lecture de « L’effet Snowden a fait de la cybersécurité un défi collectif prioritaire »

Petit retour du CCC

Le Chaos communication congress, rassemblement de hackers en Europe fête cette année ses 30 ans. Une édition anniversaire qui survient dans un contexte brulant : Snowden, Wikileaks.

Le Chaos communication congress, rassemblement de hackers en Europe fête cette année ses 30 ans. Une édition anniversaire qui survient dans un contexte brulant : Snowden, Wikileaks.

Conséquence, beaucoup de conférence ont porté sur la surveillance des données. En question aussi, la sécurité de nos smartphones, véritables ordinateurs embarqués, plutôt vulnérables. Mon reportage à Hambourg lors du Congress pour France Inter.

Jean Vautrin, Baby Boom

J’ai trouvé ce Jean Vautrain par hasard sur une étagère de bibliothèque. Baby Boom, la promesse d’un recueil sur le bonheur, celui qu’on vit, celui après lequel on court, celui qu’on voit, celui qu’on envie… La promesse d’un bon moment de lecture.

J’ai trouvé ce Jean Vautrin par hasard sur une étagère de bibliothèque. Baby Boom, la promesse d’un recueil sur le bonheur, celui qu’on vit, celui après lequel on court, celui qu’on voit, celui qu’on envie… La promesse d’un bon moment de lecture.

Capture d’écran 2014-02-11 à 16.13.03

Et c’est vrai, qu’il est bon. Mais il est aussi bon qu’il dérange, on ressort de ces texte parfois un peu mal à l’aise tant ils souffrent pour être heureux, tait ils nous rappellent ceux que nous connaissons ou ceux que nous sommes.

Certaines m’auront plus marqué que d’autres, surtout vis à vis du style qui est changeant suivant les nouvelles, j’entre plus facilement dans certaines histoires, moins facilement dans d’autres.

Je suis restée mal à l’aise face à cet homme qui se plie en quatre à vouloir rendre sa femme heureuse pour avoir enfin la paix, quitte à la suivre dans sa folie, la soutenir, l’aimer, être heureux, au final, de la porter. J’ai ri aussi, un peu, beaucoup, devant ce texte totalement fou sur la vie ordinaires de gens tout aussi ordinaires courant après un enfant comme on court après un bien de consommation.

J’ai suivi cette autre famille dans un restoroute, surpris ces regards échangés, été mal à l’aise, puis je suis remontée en voiture avec eux, me suis arrêtée au bord de la route lors de l’accident et me suis posée les mêmes questions que cette petite fille.

Et il y en a plein comme ça, des amochés de la vie, mais pas trop, des touchés, des bancals, des pas droits mais des qui s’en sortent… parfois. C’est aussi un bouquin sur le temps qui passe, sur le rapport à l’autre, sur notre place dans la société… Oui, oui, tout ça à la fois (

On est parfois dans le noir, parfois dans le glauque, mais ne nous y trompons pas, Vautrin parle du bonheur, et c’est très réussi.

Comment la CNIL encourage à éparpiller ses données persos

La CNIL publie une fiche intitulée « Protéger ses données personnelles sur Facebook : les conseils pour agir » qui renvoie vers la page Facebook de la CNIL
gné ?

Déjà allier Facebook et protection des données personnelles est assez osé, puisque rien de ce que vous ne postez sur ce site n’est « personnel » puisque déposé sur les serveurs facebook. Dans le meilleurs des cas (avec des si), c’est tout, dans a vraie vie, ça part chez des marketteux, des pubeux, ou toute autre personne qui peut avoir accès à tout ou partie des serveurs du géant américain.
Le lien renvoie vers une jolie page avec de beaux galets de couleurs sur lesquels il faut cliquer pour obtenir des informations en as de harcèlement, de faux profil, de fermeture de compte, etc…

Capture du 2014-02-05 15:10:26

Je me suis arrêtée sur « comment gérer les paramètres de confidentialité ? » soucieuse de savoir comment confidentialité il peut y avoir quand tu échanges tout plein d’infos avec des pubeux.

Les conseils de la CNIL sont les suivants :

 

Capture du 2014-02-05 15:13:03

Si j’avais eu un compte, j’aurais liké celui-ci :
« Vous pouvez limiter l’ensemble de vos publications antérieures à l’audience de votre liste d’amis. Rappel : Depuis votre mur ou votre historique, vous avez aussi la possibilité de « supprimer» manuellement chacune des actions effectuées sur Facebook, ou limiter l’accès de vos publications à « vos amis proches », à « moi uniquement » … »

Rien n’aide moins à la confidentialité que l’illusion de la confidentialité.
On peut effectivement limiter la publication sur le Ouaibe de ces informations à la liste d’amis + les publicitaires + les marketeur + tous les autres…

Ensuite, on t’explique que tu peux « supprimer », comme ça, en un clic, ce que tu as envie de voir disparaître… sauf que… sauf qu’il n’y a qu’à la CNIL qu’on croit encore au père Noël. Et bien non, les lutins ne vont pas faire le ménage dans les serveurs de la boite, cela disparaît juste de votre mur et les informations restent chez eux, toujours utilisables à toutes fins commerciales ou autres… Biensur, cela n’est mentionné nulle part sur les explications de la CNIL.

Le mieux reste encore la proposition de destiner une publication à « moi uniquement » (????)
???
???
???
Non, la CNIL, quand quelqu’un publie sur facebook, même s’il choisit que sa voisine ne peut pas voir cette information, ils sont des centaines à pouvoir la voir.
Question, pourquoi toute cette désinformation ? Pourquoi faire croire aux gens dont vous êtes censé « faire respecter les libertés individuelles » que leurs données personnelles seront protégées alors que ce n’est pas le cas et que vous le savez.

  • Les liens qui vont bien

Données personnelles, non je ne suis pas fidèle
Voila un an et demi que j’ai quitté Facebook

De la lecture !

« Si la neutralité du net est un sujet qui préoccupe tous les acteurs du Web depuis de nombreuses années, les choses semblent s’accélérer ces derniers mois. Entre le jugement de la Cour d’appel aux USA favorable à Verizon, les pratiques des opérateurs et plus spécialement d’Orange en France, l’offre de RED de SFR qui propose YouTube en illimité et la réglementation qui avance lentement… tout semble nous diriger vers la fin d’un concept qui fait pourtant d’Internet ce qu’il est aujourd’hui. »

Un très bon boulot bien pédago de PC Impact qui imagine 2017 si on s’en prend à la Neutralité du Net. A lire très très vite !

Capture du 2014-02-06 11:51:53

« Si la neutralité du net est un sujet qui préoccupe tous les acteurs du Web depuis de nombreuses années, les choses semblent s’accélérer ces derniers mois. Entre le jugement de la Cour d’appel aux USA favorable à Verizon, les pratiques des opérateurs et plus spécialement d’Orange en France, l’offre de RED de SFR qui propose YouTube en illimité et la réglementation qui avance lentement… tout semble nous diriger vers la fin d’un concept qui fait pourtant d’Internet ce qu’il est aujourd’hui. »

 Lire la suite

Le serveur DIY

Ca aura pris un peu de temps mais c’est fait.
J’avais cette vieille machine qui a connu les 44 degrés du Soudan, la vie en Egypte, la révolution en Syrie et les montagnes Liban et qui, avant que j’en fasse l’acquisition d’occasion auprès d’une copine, avait fait un petit but de tour du monde avec elle.

Ca aura pris un peu de temps mais c’est fait.
J’avais cette vieille machine qui a connu les 44 degrés du Soudan, la vie en Egypte, la révolution en Syrie et les montagnes Liban et qui, avant que j’en fasse l’acquisition d’occasion auprès d’une copine, avait fait un petit but de tour du monde avec elle.
Elle roupillait gaiement dans une malle, ne s’allumant qu’un coup sur trois, ou quatre, ou cinq… mais je ne me raisonnais pas à la jeter. Début janvier, je me suis mise en tête d’en faire un serveur. Elle a commencé par me faire mentir en démarrant sans problème du premier coup, le temps d’y caler une Debian en netinstall.

2-Install

J’ai tout bien partitioné avec LVM /boot   /home   /root   /var   /tmp   je crois qu’il ne me me manque rien… et j’ai même compris pourquoi faire un /culture (oui, oui, c’était ma lubie) dès le départ ne sert à rien.

De retour à la maison, toute bien branchée sur le switch, ne voilà-t-il pas qu’elle me fait le yoyo. Et vas-y que je boote, et vas-y que je m’arrête, un coup oui, un coup non, rien de stable et impossible de travailler dessus.

3-Demonte

4-sable

Retour à la case bricole. Autant le disque dur était facilement accessible, autant pour le reste… Alors il a fallu tout démonter. De quoi redécouvrir des échantillons de sable d’une bonne partie des déserts du Moyen-Orient (oups!) et d’essayer de comprendre pourquoi elle nous joue des tours.

5-verso

C’est finalement la prise de l’alim qui avait mal vécu le temps qui passe. Enfin, plus précisément, la soudure de la fameuse prise qui s’était oxydée. Il a fallu dessouder, aspirer, ressouder bien propre.

6-entier

Et voilà notre machine prête à faire son grand retour à la maison…

7-demarre

… et à tourner depuis sans encombres.

8-bloc

Au passage, un petit clin d’oeil à Dotux