A portée de crachat

Facebooktwitterlinkedinmailby feather

Capture du 2014-04-02 11:22:51Une fois n’est pas coutume, ce mercredi, nous parlons Théâtre. Je suis allée voir récemment A portée de crachat au théâtre du Rond-Point (Paris) et je vous le conseille vivement. Attention, il ne vous reste qu’une petite semaine pour le voir sur place.

 Le pitch ?

Un jeune Palestinien, décide de quitter son pays puisque la seule possibilité qui s’offre à lui et de faire partie de cette longue file de jeunes hommes qui passent leurs journées dans la rue à papoter et cracher sur le sol.

Il est acteur, joue des pièces sur les droits de l’Homme quand il arrive à atteindre le théâtre, les jours où il n’y a ni émeute, ni bombardement.

Alors il part, direction Paris.

Un jour, il décide de rentrer. Le voilà confronté au racisme ordinaire, au fait de devoir expliquer pourquoi Palestinien, il possède un passeport Israélien, au fait d’être catalogué « barbu », « dangereux », « terroriste », puisque d’origine arabe et prenant l’avion un 11 septembre.

Mon avis

Très bon sujet, très politique, que l’acteur, Mounir Margoum, arrive à transcender par l’humour. La pièce a le mérite de soulever tout un tas de questions, sur l’acceptation de l’autre, le racisme, ce qui a changé dans notre quotidien après le 11 septembre, la question israélo-palestinienne qui ne sert n fait que de décor à la pièce… Et la question des droits humains, bien entendu, toujours au centre de la pièce.

A voir, donc, vraiment, pour vous marrer, pour cogiter… surtout pour cogiter sans prise de tête.

Vas-y, c’est par là.

This post has already been read 1044 times!

twitterlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *