Dans Ton Cloud

Facebooktwitterlinkedinmailby feather

Des « célébrités » sont en rogne contre Google(EN) qui faciliterait la multiplication et la circulation de photos d’elles à poil. Si le fait est avéré, elles ont totalement raison, s’agissant de photos privées. Mais le sont-elles vraiment ?

A l’origine, les photos avaient été récupérées sur iCloud via des petits malins qui les ont fait circuler un peu partout sur la toile au mois de septembre.

iCloud, c’est le service de « cloude » d’Apple. C’est quoi donc, le « cloude » ?

utiliser « le cloude », c’est déposer ses données sur des serveurs distants. Selon la définition du National Institute of Standards and Technology (NIST), cité par Wikipedia, le cloud computing est l’accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables. Il s’agit donc d’une dématérialisation de l’infrastructure informatique.

« partagées »

Tu commences à comprendre ?

En fait, ton « cloude », c’est comme une salle de réunion, utilisée par plusieurs personnes à différents moments de la journée. Dans cette salle de réunion, il y a des casiers, qui ferment à clé avec des serrures au mécanisme plus ou moins complexes, casier dont l’entreprise qui loue cette salle de réunion, aurait donné la clé à ses utilisateurs.

Il ne vous nous viendrait pas à l’idée de laisser traîner des photos de vous, encore mois des photos à poil, sur la table de la salle de réunion. Et dans les casiers ? Comme je vous le disais, c’est le fournisseur de service qui vous fournit le cadenas, et même si vous en choisissez le code, qui vous dit que le loueur, pour des raisons de backup/oubli de votre part/surveillance/remplit avec ce que tu veux, n’a pas gardé un double de la clé de ce cadenas ? Qui vous dit qu’il ne l’utilisera pas ? Qui vous dit qu’un des employés de cette société ne sera pas intéressé par le contenu de votre casier ?

Grumpy Cat_Darth Vader

Par ailleurs, on est dans une salle de réunion, un lieu partagé où on ne regarde pas spécialement les allées et venues, qui vous dit que quelqu’un n’aura pas envie de forcer la serrure de votre casier ?… enfin votre, du casier de la boite qui vous permet de l’occuper moyennant finances où données personnelles.

Dans ces conditions, laisseriez vous traîner une collection de photos de vous à poil dans un des casiers de la salle de réunion ? dans un espace dont vous ne gérez pas l’entiere privacy, lui-même situé dans un espace partagé et public ?

Loin de moi l’idée de minorer le préjudice subi par ces personnes, il est bien réel.

Mais cette mésaventure aurait pu être évité si elles avaient pris le temps de se demander où elles s’apprêtaient à stocker ces images avant de les enregistrer sur un service de « cloude ». Est-ce que j’aurais envie de laisser traîner ces photos dans le caisson d’une salle de réunion pas mal fréquentée ?

This post has already been read 2227 times!

twitterlinkedinby feather

Auteur : Ju

Manager en sécurité informatique, je travaille sur le secteur depuis plusieurs années après une reconversion réussie suite à 12 annés dans le journalisme. J'adore la recherche, Je suis certifiée Iso/CEI 27001 Lead Auditeur (PECB) – ISLA1006895-2015-09. Parfois, je donne des cours et des conférences, et j’ai eu deux livres publiés par un éditeur… il y a fort longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *