Les membres du G20 encore ciblés par des attaques

Facebooktwitterlinkedinmailby feather

Poofpoint vient de démonter dans un article que les dirigeants du dernier G20 étaient visés par une attaque sophistiquée.Cette histoire n’est pas sans me rappeler quelques souvenirs.

En effet, cet article publié hier, me rappelle que lors du G20 en France en 2011, des « leaders du monde libre » et leurs équipes furent la cible d’une attaque dite par « hameçonnage », ou phishing si vous ne suivez pas les recommandations de wording de l’ANSSI.

Certains ont cliqué sur un lien se trouvant dans un mail dont l’objet était « Carla Bruni nue » et les ministères de la République tchèque, du Portugal, de la Bulgarie, de la Hongrie et de la Lettonie ont alors été piratés.

En gros, on prend les mêmes et on recommence.

Ces personnalités représentent des cibles de premier choix pour les attaquants puisque manipulant des données ultraconfidentielles utiles en intelligence économique ou pouvant intéresser d’autres états. Au delà de leur degré de confidentialité, elles se vendent aussi très cher.

Malheureusement, et à voir comment l’histoire pourrait si facilement se répéter, on voit que le manque de sensibilisation/formation de ces acteurs posent un réel danger puisque cela les rend d’autant plus vulnérables.

This post has already been read 472 times!

twitterlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *