Syrie, le dessous des cartes

Le dessous des cartes, une émission d’Arte qui traite de géopolitique d’une manière très pédago nous explique les enjeux du conflit syrien.

Comme je vous l’ai déjà dit ici et dans la V1, la non intervention en Syrie vient du fait que qui dit Syrie dit Liban, qui dit Syrie, dit Israël et donc Egypte et USA, mais aussi Jordanie dont les dirrigeants n’attendent que ça, qui dit Syrie dit Iran et Irak…

Continuer la lecture de « Syrie, le dessous des cartes »

une pensée pour Benjamin Wiacek, tabassé par la police yéménite

Benjamin est passé par le Caire en même temps que moi. Nous avions des amies en commun… et je dois avoouer que je me souviens beaucoup plus du visage de celle qui allait devenir quelques temps plus tard sa femme que de lui. Certainement avais-je plus souvent papoté avec elle.

Il a décidé de la suivre au Yémen, se marier et faire sa vie là bas. Un vrai amoureux du pays, qui en connait pas mal de recoins. Amoureux des gens, de son peuple aussi.

Continuer la lecture de « une pensée pour Benjamin Wiacek, tabassé par la police yéménite »

USA-Monde Arabe : La théorie du complot

Ça sent bon comme une odeur de campagne des présidentielles américaine. L’odeur de la poudre, du sang et des coups bas. Où donc ? Non, pas au Texas si sur la côte ouest, mais partout au Moyen Orient.

Vendredi, premier jour du week-end dans pas mal de pays de la zone et jour de grandes prières dans le monde musulman. Je ne reviendrai pas sur l’histoire du film qui présente le prophète comme un coureur, qui le représente tout court, et qui a mis le feu dans toute la zone et a provoqué des attaques contres les autorités américaines en poste dans plusieurs pays et provoqué aussi la mort de l’ambassadeur US en Libye. Le film aurait été réalisé par un « américano israélien » dont on ne connait pas l’identité et dont on ne sait pas non plus s’il existe.

Continuer la lecture de « USA-Monde Arabe : La théorie du complot »

De l’écriture…

Je procrastine, mais d’une force !

Voilà un bon moment que j’ai commencé à écrire un bouquin sur l’envers du décor des révolutions. Comment cela se passait loin des caméras, dans les appartements, les quartiers, au quotidien. Avant, pendant, un peu après.

Continuer la lecture de « De l’écriture… »

Aide médicale aux réfugiés syriens: l’A310 français en route pour la Jordanie

AEROPORT DE ROISSY, 9 août 2012 (AFP)

L’avion, un A380, transportant un groupement médico-chirurgical militaire français à destination de la frontière jordano-syrienne pour venir en aide aux réfugiés, doit décoller de l’aéroport de Roissy jeudi à 8h00.

Une cinquantaine d’hommes dont 25 personnels des services de santé de l’armée ont embarqué à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle dans un A310 qui devait faire escale à Istres pour charger plus de 20 tonnes de matériel médical avant de rejoindre Amman.

Continuer la lecture de « Aide médicale aux réfugiés syriens: l’A310 français en route pour la Jordanie »

L’appel de Médecins du Monde sur la Syrie

« En période de guerre, les blessés doivent être protégés, les hôpitaux doivent être sanctuarisés
et les médecins y ont une obligation de soins. »

 

 

Nous,
Médecins du Monde,
rappelons qu’en
toutes circonstances
et en tous lieux,
sans discrimination,
chaque individu
a le droit de recevoir
une aide médicale.

 

L’association Médecins du Monde lance aujourd’hui un appel sur l’urgence médicale syrienne en français, en anglais et en arabe. Je ne reviendrai pas sur la guerre civile, sur mes reportages là bas, sur les rencontres que j’ai pu y faire… Il faut savoir se montrer humble face à l’urgence de cette situation. Sete’ici relaie l’appel de l’association, présidée par Thierry Brigaud.

« En Syrie, la recrudescence des violences affecte la population civile et cible les blessés, le personnel médical et les structures de soins.

Nous, Médecins du Monde rappelons qu’en période de guerre, il existe des règles de droit international que tous les acteurs au conflit se doivent de respecter pour limiter les effets de la guerre dans le respect de la mission médicale et de sa déontologie.

Aujourd’hui, en Syrie, la médecine est instrumentalisée, et parfois même utilisée comme une arme: professionnels de santé assassinés et torturés, hôpitaux inaccessibles aux blessés par peur de représailles, entraves constantes à l’aide médicale dans les hôpitaux et les zones bombardées et assiégées. Transporter des médicaments clandestinement est devenu un crime. La violence contre les civils est sans limite :

19.000 morts estimés, des milliers de personnes détenues, des centaines de milliers de personnes déplacées ou réfugiées, et combien de blessés sans assistance ? Aussi choquant que cela soit, c’est pourtant ce qui caractérise ce conflit.

Devant ce terrible constat, et alors même que l’accès aux victimes reste limité, il est de notre devoir de dénoncer cette situation avec force et de mettre tous les acteurs au conflit devant leurs responsabilités. Aujourd’hui, il nous semble important de rappeler plusieurs évidences, à ce jour oubliées, et de lancer cet appel :

[youtube]http://youtu.be/MTgiJ9zuyd0[/youtube]

Nous, Médecins du Monde, refusons que des civils, des femmes et des enfants, soient bombardés et tués. En période de guerre, les civils doivent être protégés.

Nous, Médecins du Monde, refusons que des médecins soient exécutés et torturés pour la seule raison qu’ils soignent les blessés. En période de guerre, les médecins et le personnel soignant doivent être protégés.

Nous, Médecins du Monde, refusons que les hôpitaux soient des cibles et qu’ils deviennent des lieux de torture et de répression. En période de guerre, les blessés doivent être protégés, les hôpitaux doivent être sanctuarisés et les médecins y ont une obligation de soins.

Nous, Médecins du Monde, refusons que l’action médicale soit entravée et que les personnels de secours fassent l’objet de violences et d’attaques. En période de guerre, l’accès aux blessés et à la population civile doit être facilité pour les professionnels de santé.

Nous, Médecins du Monde, refusons enfin qu’en toutes circonstances et en tous lieux, sans discrimination, chaque individu a le droit de recevoir une aide médicale.

L’article 3 commun aux quatre Conventions de Genève applicable aux conflits armés non internationaux énonce en quoi consiste un minimum de traitement humain.
[ En savoir plus ]

En Syrie, comme ailleurs, il existe des règles de droit international que tous les acteurs au conflit se doivent de respecter.

Relayez notre appel ! »

Toi aussi, lecteur, tu peux participer et relayer l’appel que tu trouveras ici http://appelsyrie.medecinsdumonde.org/

Tu peux le relayer sur ton site ou via les réseaux sociaux sous le hashtag #AppelSyrie. (merci)

 

Protéger ses sources

La base de notre métier, plus importante que savoir écrire ou aller chercher de l’info, il en va de la sécurité de ceux qui répondent à nos questions. Je dispense une formation pendant quelques jours auprès d’un groupe de journalistes en poste qui viennent dans un cadre professionnel. Venus de plusieurs pays d’Afrique et du Maghreb, ils rapportent que parfois ce peut être une question d’arrestation, voire de meurtre de la personne en question, suivant les informations rapportées.

Continuer la lecture de « Protéger ses sources »

Momo sans ami

J’apprends avec surprise que Momo n’aurait jamais exprimé le souhait de copiner avec l’Iran et dans le même temps, mettre un beau bordel dans la zone. C’est L’Orient Le Jour qui nous apprend que l’article de l’agence de presse iranienne, l’agence Fars, serait du pipeau de haut niveau. Une action en justice devrait d’ailleurs être lancée, dixit le média libanais qui reprends les propos de l’agence de presse Egyptienne Mena.

Continuer la lecture de « Momo sans ami »

Les femmes du bus 678

Pas encore de billet pour vous parler du beau bordel que ça pourrait-être si Momo s’acoquine avec l’Iran parce que ça prend beaucoup plus de temps que prévu de checker toutes les relations d’amitié historiques, les vieilles guerres, les relations commerciales, de voir qui est ami mais concurrent commercial en même temps, etc… Il y aurait presque de quoi en faire un sujet de thèse.

Continuer la lecture de « Les femmes du bus 678 »