HITBSecConf, prendre l’avion gratuitement, c’est possible ?

Décidément, on avait du bon niveau à Amsterdam. Après comment détourner un bateau, on t’explique comment prendre l’avion gratuitement, et tu n’as besoin que d’un iPhone et d’un logiciel de montage photo pour embarquer direction Kuala Lumpur, Acapulco ou, si tu as mauvais goût, Le Caire.

Décidément, on avait du bon niveau à Amsterdam. Après comment détourner un bateau, on t’explique comment prendre l’avion gratuitement, et tu n’as besoin que d’un iPhone et d’un logiciel de montage photo pour embarquer direction Kuala Lumpur, Acapulco ou, si tu as mauvais goût, Le Caire.

Continuer la lecture de « HITBSecConf, prendre l’avion gratuitement, c’est possible ? »

A portée de crachat

Un jeune Palestinien, décide de quitter son pays puisque la seule possibilité qui s’offre à lui et de faire partie de cette longue file de jeunes hommes qui passent leurs journées dans la rue à papoter et cracher sur le sol.

Capture du 2014-04-02 11:22:51Une fois n’est pas coutume, ce mercredi, nous parlons Théâtre. Je suis allée voir récemment A portée de crachat au théâtre du Rond-Point (Paris) et je vous le conseille vivement. Attention, il ne vous reste qu’une petite semaine pour le voir sur place.

 Le pitch ?

Un jeune Palestinien, décide de quitter son pays puisque la seule possibilité qui s’offre à lui et de faire partie de cette longue file de jeunes hommes qui passent leurs journées dans la rue à papoter et cracher sur le sol.

Il est acteur, joue des pièces sur les droits de l’Homme quand il arrive à atteindre le théâtre, les jours où il n’y a ni émeute, ni bombardement.

Continuer la lecture de « A portée de crachat »

#Infosec, télévision, censure, BZH, égalité salariale, vidéosurveillance… Les liens du dimanche #21

#Infosec, télévision, censure, BZH, égalité salariale, vidéosurveillance… Les liens du dimanche #21

Welcome in your world ! Le monde où l’on manque de gens compétents en sécurité informatique, le monde où Bluetouff se fait balader par Direct8, et où The Atlantic préfère se concentrer sur les malheurs de feu Aaron Swartz. L’Islande veut censurer le porno, ce qui porte atteinte à la neutralité du Net. Dans le bush australien, on attend les satellites pour être connecté au monde.

2soutien_pik2fe9-0ac10

Alors que les Bretons pourront prendre leurs aises sur la toile dans ton monde, un élu commence à s’inquiéter de la question de la vidéosurveillance dans le cadre du respect de la vie privée. SFR recrute le concepteur de la loi Hadopi, Les Suisses s’opposent au gavage des patrons (et on les kiffe un peu, les Suisses, là…) et Lesh Walesa rappelle à notre bon souvenir ses tendances homophobes.

Si tu es une femme et que tu vis en Europe, tu dois travailler 59 jours de plus par an qu’un homme pour toucher le même salaire… On parle là de l’équivalent de 2 mois. Les aides à la presse ont été publiées… et ça fait beaucoup de sous.

Sur Internet, le trafic d’ivoire se développe à toute vitesse, alors qu’en Syrie, la situation humanitaire est catastrophique, selon MSF.

La bonne nouvelle de la semaine, c’est que le prix des billets d’avion a été divisé par deux… Bon, en 30 ans, c’est vrai, mais quand même… Surtout qu’Argonne nous donne envie d’aller à Nantes.    

Féminisme, viol, frontières, journalisme, transports, Netneutrality… Les liens du dimanche #15

Welcome in your word ! Un doux monde où, en Somalie, on arrête une femme pour avoir témoigné de son viol en même temps que le journaliste de RFI qui l’a interviewée.

Welcome in your word ! Un doux monde où, en Somalie, on arrête une femme pour avoir témoigné de son viol en même temps que le journaliste de RFI qui l’a interviewée.

Au Mexique, les victimes de viol, toujours, n’auront peut-être bientôt plus le droit d’avorter, le bébé représentant une « preuve » du dit viol… De quoi revenir sur l’un des droits les plus élémentaires de la femme, à savoir celui de décider seule de ce que l’on fait de son corps.

Femmes toujours, et cette fois, il s’agit d’égalité. Même si cette nouvelle ne fait pas vraiment plaisir à tout le monde, les femmes soldats américaines pourront aujourd’hui, elle aussi, être en première ligne des combats.

En Syrie, les femmes fuient leur pays de plus en plus nombreuses puisque le viol est devenu une arme de guerre comme une autre. A ce propos, Amnesty International demande à la Jordanie de ne pas fermer ses frontières aux réfugiés syriens qui affluent.

banksy

Au Mali, enfin, les journalistes aimeraient bien faire leur boulot correctement et Reporters Sans Frontières demande à ce qu’ils puissent enfin accéder à la ligne de front.

Plus légèrement, le site low cost d’Air France fait péter les chiffres… Pas étonnant lorsqu’on voit le service SNCF, vite vu. Pour apaiser les tensions, la société des chemins de fer a la grande idée de se payer des community managers en pensant que cela va améliorer les choses… hmm… z’ont pensé à l’affichage en gare et à l’information du personnel ? A ne pas abandonner les voyageurs en chemin ?

Sur la toile, les députés européens sont en train de brader notre vie privée. Affaire à suivre.

Quand Air France atomise la SNCF

Air France se lance dans le premier prix sur des vols entre grandes villes de France et vers des capitales européennes… youpi ! Outre les compagnies low cost, parfois accusées de maltraiter leurs employés, je pense que c’est aussi la SNCF qui risque de pâtir de ces nouvelles offres.

Air France se lance dans le premier prix sur des vols entre grandes villes de France et vers des capitales européennes… youpi ! Outre les compagnies low cost, parfois accusées de maltraiter leurs employés, je pense que c’est aussi la SNCF qui risque de pâtir de ces nouvelles offres.

On ne prend pas l’avion pour partir en week-end : pollution, horaires parfois contraignants et surtout prix non adaptés au budget des ménages moyens. Alors on prend le train pour partir en week-end. Le trajet dure plus longtemps, même si le réseau ferré, sauf dans quelques régions, est plutôt bien fichu.

Sauf que… la raison principale, qui est celle du porte-monnaie, est en plein revirement. Puisque l’aller-retour en seconde classe Paris-Montpellier, sans aucun autre service qu’avoir un siège qui coûte presque 200 euros en période normale si on achète ce billet longtemps à l’avance, pourra être remplacé par un aller-retour en avion qui ne coûtera que 100 euros environ, incluant plateau repas, et/ou café/boisson, médias print à disposition, service de bord. Alors pour ce qui est de circuler en direction de capitales européennes…

La pollution ?

Le calcul est vite fait par le consommateur qui y verra du bonheur dans son porte-monnaie, un voyage de meilleur qualité, et un gain de temps. Peut-être que l’offre incitera aussi à se faire des petits week-ends en France un pu plus souvent histoire de booster le commerce local ? Trop tôt pour le dire.

7019742689_7ececa37f2

Oui, on y pense, forcément. C’est une des raisons pour lesquelles on choisit l’avion plutôt que le train… du moins c’est une des raisons qu’on évoque parce que ça fait bien, défenseur de la planète, toussa… puis ça fait mieux que « j’ai pas la thune pour un billet d’avion alors je prends le train, » qui n’aide pas vraiment à briller en société… C’est celle que je donne, mais elle ne court pas les rues.

Alors que faire semblant d’être écolo (quand on ne fait ni compost, ni tri, qu’on ne lit pas les étiquettes des produits qu’on achète et qu’on investit des légumes de supermarchés qui viennent en avion ou en camion d’Espagne, du Chili… etc.)

Arrêtons l’hypocrisie !

Je veux bien entendre parler d’écologie de la part de gens qui s’investissent vraiment dans des coopératives locales, font leur pain (oui parce que le blé, ça vient d’ailleurs, aussi…), du compost, etc.

Des gens qui ont des valeurs nobles et s’y tiennent ne prendront pas l’avion pour de vrais raisons écologiques. Les autres s’enfoncent dans une posture qu’ils ne soutiennent pas cinq minutes.

La pratique

J’ai passé deux ans à faire des AR Montpellier-Paris en train toutes les 6 semaines pour suivre ma formation entre 2002 et 2004. Mon travail m’a entraînée par la suite à l’étranger, m’obligeant à prendre des longs courriers pour l’Asie du Sud-Est (1 seul AR) et des moyens courriers pour le Maghreb et le Moyen-Orient (4 ou 5 AR depuis Paris) et des vols régionaux (1 AR Egypte-Soudan et 2 AR Egypte-Liban) et même si je préfère EVER passer les frontières en bus (écrit-elle avec des étoiles dans les yeux), il n’y a pas photo.

Pour un coût plus bas, avec un service de meilleure qualité et des options supplémentaires. Bien entendu que l’avion va pulvériser le train.

Au niveau du train, des piste low cost sont aussi étudiées (trop tard !) comme ce TGV à bas prix entre Montpellier et Marne la Vallée.
Sur le même sujet, l’article de La Tribune.
Illustration Flickr/CC Daquella Manera