As-tu changé ?

C’est bizarre… C’est vrai qu’en fait, ça fait un paquet d’années qu’on est tous là à gratter sur la toile entre infos, envies, bons et mauvais moments… Restent les indécrotables soirs de beuverie chez Jegoun qui publie toujours comme une mitraillette, Les longs billets de Juan qui nous fera son habituel coup de pompe un de ces jours, les moins nombreux billets sur le logement de Seb, les coups de gueule du Camino…

Par un dimanche pluvieux, je tombe sur ces billets des copains Juan et Bembelly.

As-tu changé ?

C’est bizarre… C’est vrai qu’en fait, ça fait un paquet d’années qu’on est tous là à gratter sur la toile entre infos, envies, bons et mauvais moments… Restent les indécrotables soirs de beuverie chez Jegoun qui publie toujours comme une mitraillette, Les longs billets de Juan qui nous fera son habituel coup de pompe un de ces jours, les moins nombreux billets sur le logement de Seb, les coups de coeur du Camino

Et tous les autres.

Pendant toute ces années de blogage, j’ai évolué, bien entendu, comme dans ma vie. J’ai trente ans aujourd’hui, je devais en avoir 24 quand j’ai lancé Sete’ici V1. J’ai bougé, appris, grandi. Mais je ne pense pas avoir vraiment changé.

Ce sont mes lectures qui ne sont plus les mêmes, les liens que je partage non plus.

Je me rappelle, l’oeil rieur, des premières années sur Midiblogs, de la petite communauté que nous étions à commenter les uns chez les autres. Et puis le temps a passé.

Les sujets qui m’intéressent ne sont plus les mêmes, les liens que je partage non plus. Quoi que… Il y a toujours les longs billets de Juan quelquepart dans le décor et j’espère bien que cela ne changera pas.

Il était une fois…

« Il était une fois les révolutions » (vous remarquerez le gros travail sur le titre) c’est mon premier livre de journaliste, mon second livre tout court, qui traite des coulisses des révolutions à travers des anecdotes, des portraits, des rendez-vous, des échanges… Qui traite aussi de reconstruction, de mentalités et des gens tout simplement, qui ont vécu, loin des caméras, le printemps arabe de 2011.

il_etait_une_fois_1

Il est là, ll est tout petit tout joli et tout chaud sorti des presses après 666 relectures.

« Il était une fois les révolutions » (vous remarquerez le gros travail sur le titre) c’est mon premier livre de journaliste, mon second livre tout court, qui traite des coulisses des révolutions à travers des anecdotes, des portraits, des rendez-vous, des échanges… Qui traite aussi de reconstruction, de mentalités et des gens tout simplement, qui ont vécu, loin des caméras, le printemps arabe de 2011.

Vous y retrouverez aussi, entre les nouveaux textes, quelques billets de blog laissés tels quels comme la lettre à Omar, impossible de parler de la Syrie sans cela, ou retravaillés à coup de chiffres, informations supplémentaires, etc. L’idée était aussi de mettre ces textes entre les mains de gens qui ne seraient jamais allés les lire sur le Web. Plus de deux ans après, je crois toujours en l’initiative de Wasla et je la reproduis.

Tu peux aller faire un tour chez l’éditeur pour avoir plus d’infos. Le bouquin est aussi normalement disponible sur Chapitre.com, Place des libraires, Cultura, Decitre et sera sur Amazon dans 4 à 8 semaines.

Bonne lecture !