L’ange de l’abîme, Pierre Bordage

On est en pleine guerre entre les pays du monde musulman et l’occident. Les gamins orphelins pillent et tuent pour survivre, des drogués mangent des parties de corps humains, des soldats augmentés, mi hommes-mi cyborgs, assurent la sécurité du vieil Archange qui règne sur ce monde en guerre.

Ce roman SF se place en amont des Chemins de Damas, lu il y a quelques années.

On est en pleine guerre entre les pays du monde musulman et l’occident. Les gamins orphelins pillent et tuent pour survivre, des drogués mangent des parties de corps humains, des soldats augmentés, mi hommes-mi cyborgs, assurent la sécurité du vieil Archange qui règne sur ce monde en guerre.

Les tranchées sont dans les pays de l’Est, on brûle les corps des musulmans d’Europe dans des grands fours, les intellectuels, les riches, se retrouvent dans des parties fines alors que les femmes ne travaillent pas, ne sortent pas, servent juste à procréer histoire de fabriquer de la chair à canon envoyée extrêmement jeune sur le front.

Chaque chapitre est écrit comme une petite nouvelle. On découvre à chaque fois de nouveaux personnages qui évoluent en ces temps de guerre, plus ou moins bien. Des hommes, des femmes, des corrompus, des tristes, des amoureux, des nerds caricaturaux… et au meau milieu de tout ça, deux gamins qui cheminent, évoluent, se découvrent, avancent tant bien que mal dans cette folie guerrière avec en tête, la ferme idée de retrouver l’Archange.

Je ne vais pas spoiler la fin du bouquin. Je la trouve malheureusement attendue, prévisible… alors que le bouquin en lui-même et l’univers créé par Bordage sont plutôt très bons.

Les chemins de Damas

Non, je ne viens pas vous parler de Syrie mais du tout premier livre de science fiction que j’ai ouvert qui part d’un constat très simple. Et si ça pêtait ? S’il y avait un gros mouvement international anti-Libéral, tu sais, celui qui se rapproche ? On serait peut-être pas loin d’avoir un avenir proche de cette histoire.

Continuer la lecture de « Les chemins de Damas »