Paris sous surveillance

Le site Paris Sous Surveillance est lancé. Il s’agit d’un site parisien de cartographie collaborative des caméras de vidéosurveillance. Le projet est parti d’un site lyonnais qui a finalement très vite eu des cousins à Toulouse, Clermont-Ferrand, Rennes, Luxembourg…

C’est parti !

Le site Paris Sous Surveillance est lancé. Il s’agit d’un site parisien de cartographie collaborative des caméras de vidéosurveillance. Le projet est parti d’un site lyonnais qui a finalement très vite eu des cousins à  Toulouse, Clermont-Ferrand, Rennes, Luxembourg

Mis à part la cartographie, l’idée est de faire de l’information autour de la vidéosurveillance et du déclin des libertés publiques. Le créneau est donc aussi pédagogique. En invitant les internautes à cartographier leur rue, leur quartier, on les invite à lever les yeux, être attentifs à ces caméras cachées dans des vitrines de magasins, et à finalement porter un regard différent sur le béton qui les entoure.

Continuer la lecture de « Paris sous surveillance »

quand la LDH filme à leur insu les participants à une soirée où on s’oppose à la surveillance

Quel intérêt ? Quel crédit peut-on donner à vos prises de positions sur le sujet lorsque l’on sait que vous filmez des gens, de surcroit des militants et les mettez en danger, ce même danger que vous pointez du doigt dans vos guides et tracts ?

J’étais hier soir à une conférence organisée par la Ligue des Droits de l’homme, fort intéressante, j’y reviendrai dans le courant de la semaine prochaine, en termes de contenu.

Aujourd’hui, l’heure est au coup de gueule. En effet, parmi les invités, Noé Leblanc, venait nous parler de l’inefficacité de la vidéosurveillance en matière de prévention de la délinquance, et il a été question, bien entendu, dans le cours de la soirée, des dangers de la surveillance sur les libertés individuelles.

Continuer la lecture de « quand la LDH filme à leur insu les participants à une soirée où on s’oppose à la surveillance »