Pourquoi (et comment) ce blog vous surveille

En préambule, merci, au passage, à Jean-Marc dont je reproduis l’idée et repompe le titre. Il avait en effet rédigé ce billet qu’il m’a transmis il y a quelques semaines alors que je lui faisais remarquer que mon Ghostery avait trouvé quelques trackers sur son blog.

Ceux qui me connaissent savent que je suis assez sensible aux questions de privacy et cela fait un petit moment que je voulais rédiger ce billet. Nous y voici.

En préambule, merci, au passage, à Jean-Marc dont je reproduis l’idée et repompe le titre. Il avait en effet rédigé ce billet qu’il m’a transmis il y a quelques semaines alors que je lui faisais remarquer que mon Ghostery avait trouvé quelques trackers sur son blog.

Capture du 2013-08-23 18:08:05

On trouve un seul et unique tracker sur ce blog. Il s’agit de Google Analytics auquel, jusqu’ici, je n’avais trouvé aucun remplaçant. Non pas pour tenir les comptes mais voir les mot-clés qui attirent les lecteurs vers ce blog. je dois avouer que ça me fait parfois souvent bien rire.

C’est aussi grâce à cet outil que j’avais vu qu’un des billets rédigés sur la V1 centralisée de Sete’ici (qui comporte plein de trackers auxquels je ne peux rien) alors que je vivais en Egypte, avait été repris par morceaux sur un site facho, totalement dénaturé et bien entendu, transformé à l’opposée de mes idées. Je souhaite donc garder un œil là dessus au cas où…

Alors ça pose, oui c’est vrai, un cas de conscience.

Vendredi matin, sur twitter, j’en parlais avec une poignée de geeks qui m’ont conseillé Piwik, dont le site est surveillé par Piwik Analytics. En gros, on ne change rien, mais on change tout. Je pourrai toujours mater les mot-clés mais au lieu de filer vos nos datas aux Américains (bisous Barack) elles seront stockées de manière décentralisées chez moi.

(faut-il encore que je termine l’installation de Nginx sur le RasPi et que j’y colle un disque dur avec une alim indépendante). Donc ça prendra un peu (beaucoup) de temps mais ce sera fait avant le lecteur de flux RSS, le nœud Tor et le noeud Seeks.

Lecteur, même si je n’ai pas la flopée de trackers imposés à ce pauvre Jean-Marc, je peux comprendre que cela te dérange tout de même. a titre perso, pour bloquer les trackers, j’utilise Ghostery sur Firefox, qui fonctionne très bien, par contre, il faut dire adieu aux boutons de bas de page pour partager tes lectures sur les réseaux sociaux, il faudra le faire à la main comme à la vieille époque.

D’autres existent, je refais un coup de pub à Jean-Marc qui vous proposent d’autres programmes et plug-ins que je n »ai pas testé.

  • Les liens qui vont bien

Introduction à l’auto-hébergement
Au cas où tu n’aurais pas encore cliqué sur le billet de JMM
Le site des Big Brother Awards