#RasPi MAJ du firmware

Avant de lancer bébé RasPi dans la cour des grands, il est nécessaire d’en changer le mot de passe mais surtout, de mettre à jour le firmware (non, on ne dit pas firmeuhouaire) puisque depuis que tu l’as acheté, quelques petites failles sont apparues, le moyen de les réparer aussi.

Avant de lancer bébé RasPi dans la cour des grands, il est nécessaire d’en changer le mot de passe mais surtout, de mettre à jour le firmware (non, on ne dit pas firmeuhouaire) puisque depuis que tu l’as acheté, quelques petites failles sont apparues, le moyen de les réparer aussi.

Pour se faire, je me suis inspirée de deux tutos, celui de Korben et celui proposé par le site qui m’avait permis de réussir mon install Raspbian sur la carte SD.

Je commence par chercher la version du firmware avec cette commande

uname -a

Et j’obtiens une réponse. J’ai la version 456

J’ai envie de faire le truc proprement donc, première étape, je lance une MAJ de Raspbian

sudo apt-get update && sudo apt-get -y upgrade && sudo apt-get -y dist-upgrade

La mise à jour, baptisée rpi-update est disponible sur un Github mais avant de l’installer, faut-il encore la récupérer et la déposer à sa place. Installons d’abord ce qui est requis pour arriver jusqu’à GitHub.

sudo apt-get install ca-certificates git-core binutils

avant de choper le script

sudo wget https://raw.github.com/Hexxeh/rpi-update/master/rpi-update

de le déposer au bon endroit

sudo cp rpi-update /usr/local/bin/rpi-update

et de finir par le rendre exécutable

sudo chmod +x /usr/local/bin/rpi-update

On reconnait ici le « +x » qui donne l’autorisation d’exécuter. Et puis après ? Ben après, il faut se lancer. C’est parti pour la MAJ !

sudo rpi-update

Oui, oui, tout ça pour ça…

  Ca mouline… Plutôt beaucoup, meme…

 Capture d’écran 2013-07-16 à 14.12.12

 

Il faut maintenant redémarrer le RasPi pour qu’il prenne en compte la mise à jour (oui, oui, comme sous windows) quoique certains tutos ne s’accordent pas sur ce plan là. Certains ne le préconisent pas. Alors au cas où…

sudo reboot

on interroge de nouveau le RasPi pour connaitre la version du firmware (qui ne se prononce toujours pas firmeuhouaire)

uname -a

Et voila la dernière version !

Mission accomplie ! J’ai maintenant la version 474.

#RasPi Et la lumière fut !

Déjà, vérifier qu’il fonctionne et que la machine boote bien sur Raspbian, l’OS de la carte SD. Très simple, si toutes les leds s’allument, vous avez gagné. Si ce n’est pas le cas, reportez-vous au tableau de ce tuto qui explique, led par led, à quoi elles correspondent, et par conséquent à quoi correspondent les erreurs.

Lundi, c’est RasPi !

La semaine dernière, on a réussi à retrouver le Raspi en local aujourd’hui, on va voir comment ‘y connecter.

Déjà, vérifier qu’il fonctionne et que la machine boote bien sur Raspbian, l’OS de la carte SD. Très simple, si toutes les leds s’allument, vous avez gagné. Si ce n’est pas le cas, reportez-vous au tableau de ce tuto qui explique, led par led, à quoi elles correspondent, et par conséquent à quoi correspondent les erreurs.

C’est branché, c’est allumé, c’est joli.

IMG364

Suivons donc ce tuto pour se connecter en SSH.

ssh pi@l'adresse.IP.de.la.machine
mot de passe : raspberry

connexion établie !

pi

A partir de là, les eux premières choses à faire :

– Mettre à jour la machine. Il y a eu des évolutions et surtout des failles de sécurité trouvées.

– Changer le mot de passe par défaut. C’est peut-être un détail aujourd’hui, mais ce sera un gros problème une fois que vous déciderez de faire de l’Internet avec votre machine… Et il est facile d’oublier avec le temps.