« J’ai vu trop de gens mourir »

Une petite vidéo à partager. Dans sa série sur la contre histoire de l’Internet, Jean-Marc Mannach a interviewé Stephen Urbach, alias Tomate, qui raconte sans langue de bois les actions du collectif durant le printemps arabe, mais aussi ce qu’il a pu ressentir en tant qu’humain lors des opérations.

 Une petite vidéo à partager. Dans sa série sur la contre histoire de l’Internet, Jean-Marc Mannach a interviewé Stephen Urbach, alias Tomate, qui raconte sans langue de bois les actions du collectif durant le printemps arabe, mais aussi ce qu’il a pu ressentir en tant qu’humain lors des opérations.

Enfin, il n’omet pas de rappeler comment la donne change en matière de géopolitique lorsque les ONG et les états ne peuvent pas intervenir et que des (h)ac(k)tivistes remettent en question les décisions d’un état souverain.

 

 

  • Les liens qui vont bien

Une contre histoire de l’Internet, le docu de Jean Marc à voir absolument encore quelques jours sur Arte+7 (dépêche toi !)
Regardez les autres vidéos, participez, commentez, apprenez, partagez… C’est par ici !
Si vous parlez allemand, le site de Stephen Urbach

Des syriens coupés du monde

 

La Chronique de Guy Birenbaum ce matin traitait de l’Internet Syrien. Coupés du monde depuis 24 heures, les Syriens sont sans Internet ni téléphone. Guy fait le tour du problème  de manière très pédagogique, avec des mots simples et compréhensibles de tous, le tout rédigé après un gros travail de recherches, en témoigne le nombre importants de sources citées dans son papier. A écouter en jetant un regard à ce graphique des connexions locales.

 


L’internet syrien coupé depuis 24h par Europe1fr